En près de 45 ans, des dizaines et dizaines de jeunes – et moins jeunes – sont venus suivre au Centre Missionnaire une formation pastorale, missionnaire ou diaconale d’une à trois années…

Les témoignages qui suivent typifient bien ce que la plupart de ces stagiaires expriment à l’issue de de leur séjour.


2ème témoignage : pasteur Alphonse Téyabé – Cameroun

Alphonse Téyabé est pasteur, ordonné au sein de l’Eglise Evangélique du Cameroun, et prépare actuellement un doctorat en théologie sous l’égide de l’Eglise Fraternelle Luthérienne, son église d’origine.

Il est également le fondateur de Radio Salaaman –radio évangélique édifiée en collaboration avec le pasteur Charles Guillot– ainsi que de plusieurs autres stations radio au Cameroun, au Tchad et en République Centrafricaine.

En outre, il est directeur de publication du journal «Artisan de paix» et secrétaire national du groupe biblique des Elèves et Etudiants du Cameroun, membre de l’union nationale des GBU.

Alphonse Téyabé fut accueilli au Centre Missionnaire au début des années 2000, afin d’y suivre le cycle de la formation pastorale de trois ans, séjour qui lui permit également de rencontrer le pasteur Charles Guillot, alors responsable de Radio Evangile, aujourd’hui directeur de Radios Ebène (Document Expériences N°159).

Voici un écho de ce temps de formation au service de Dieu, qu’il nous a fraternellement transmis durant la préparation du présent numéro.

«Ayant passé quelques années au Centre missionnaire de Carhaix, les souvenirs de mon séjour là-bas sont encore vivants et très frais dans ma mémoire. Le Centre est un milieu que l’on n’oublie pas facilement surtout lorsque l’on y a passé un certain temps.

Pour moi, le Centre de Carhaix  a été un havre de paix. J’ai quitté mon Afrique natale laissant derrière moi les bruits et les tapages des hommes et des femmes et même des enfants pour aller me retrouver dans un cadre calme, tranquille et reposant. Il fait bon vivre au Centre et on reçoit une formation appropriée au domaine pastoral et missionnaire, adaptée et approfondie.

Cet endroit m’a beaucoup impressionné. J’ai été formé par la Parole de Dieu et j’ai pu compléter ma formation en regardant les gens autour de moi vivre cette Parole, en rendant visite aux malades, aux personnes âgées, en travaillant de mes propres mains au champ, en jouissant des bienfaits et de la beauté de la nature.

Je suis aujourd’hui un homme accompli et affermi sur le plan spirituel grâce au caractère noble d’un homme qui m’a beaucoup marqué, Yvon Charles. Son style de vie, son management, son comportement exemplaire, sa rigueur, ses enseignements d’une grande profondeur, ont transformé ma vie et y ont laissé une empreinte indélébile. C’est au Centre que j’ai été façonné, que j’ai reçu un équipement spirituel nécessaire et une orientation claire de la part du Seigneur pour mon ministère.»


Article publié dans la revue “Les Documents Expériences” n° 168, septembre 2012 :
50 ans après, le Centre Missionnaire a gardé le cap
Site internet de la revue “Les Documents Expériences”